Le site officiel du Cours Jean-Laurent COCHET Pierre DELAVENE

< >

«Le monde est une comédie pour ceux qui pensent, une tragédie pour ceux qui sentent.» Horace

L'enseignement :

Les Actualités

Stages de Theatre

Tous nos stages de théâtre en 2017/2018

En savoir plus...

Livre d'Or

Livre d'Or des stages du Cours Cochet-Delavène

En savoir plus...

Sondage Cours en région

Sondage Cours Cochet-Delavène en région

En savoir plus...

Soirée affable : 27 juin 2017

Les réservations sont ouvertes : CLIQUEZ ICI

En savoir plus...

Scène Publique : 19 juin 2017

Les réservations sont ouvertes : CLIQUEZ ICI

En savoir plus...

Les Molières

Les lauréat(e)s et nommé(e)s sortis du Cours. 

En savoir plus...

Témoignages

Gérard DEPARDIEU

Ils ont dit...

En savoir plus...


Pierre BOUCARD

 

Après une école de commerce et quelques années à travailler dans la finance, Pierre intègre le Cours Cochet en 2009 où il suivra pendant quatre ans l’enseignement de Jean-Laurent Cochet. Il poursuit et complète sa formation auprès de Damien Acoca et auprès du Théâtre du Mouvement à Montreuil.
 
Si le Cours Cochet lui permet de faire ses premières expériences de jeu via de nombreuses soirées publics, c’est en 2010 qu’il acquiert sa première expérience de mise en scène avec la pièce Aimer de Géraldy avec Delphine Depardieu où il travaille avec Pierre Delavène en tant qu’assistant metteur en scène.
 
En 2011, il travaille en tant que doublure plateau pour Jean-Laurent Cochet sur la pièce Tu m'as sauvé la vie de S. Guitry, jouée à la Pépinière Opéra avec J.-P. Castaldi.
 
En 2012, Pierre joue le rôle de Jésus dans L’Affaire Nazareth d’Hippolyte Wouters.
 
C’est également en 2012 qu’il choisit de créer sa compagnie « The Big Cat Company » qui depuis, a monté et produit la pièce de Charles Vildrac, Le Paquebot Tenacity. Cette dernière pièce s’est jouée plus de 110 fois sur Paris (Gymnase Marie-Bell ; Essaïon), à Avignon (Festival Off 2014 & 2015) ainsi qu’en tournée. 
 
La compagnie travaille sur sa nouvelle création, Les Nuits de la colère d'Armand Salacrou.